Favoris

Sur notre séant !

Sur notre séant, nous y passons beaucoup de temps ! Assis en voiture, au bureau, devant l’ordinateur ou la télé, à une table. Bref, être assis occupe une bonne partie de nos journées. Pourtant, cette posture n’est pas si bénéfique que ça pour nous. On vous explique ça.

cascade de déplacements

Une position assise prolongée peut déclencher une cascade d’événements indésirables dans le corps! En effet, on constate des déplacements au niveau du tronc et des jambes, conduisant souvent à des subluxations vertébrales qui, non traitées, amènent à différents problèmes. Les muscles fléchisseurs de la hanche sont raccourcis, empêchant les fessiers de fonctionner, les affaiblissant, et entraînant un surmenage des ischio-jambiers. Le résultat : une inclinaison antérieure excessive du bassin amenant à une sous-utilisation et une faiblesse des abdominaux.
Cette faiblesse conduit à des douleurs lombaires par compensation et subluxations vertébrales dues aux tensions musculaires, ainsi qu’à une mauvaise mécanique de mouvement lors de la reprise de la marche.

Arrêtons de croiser nos jambes

D’après une étude menée en 2016, les jambes croisées en position assise provoquent des douleurs dorsales. Il a ainsi été démontré une diminution significative de la longueur du tronc, ainsi qu’une augmentation de la rotation postérieure du bassin droit par rapport au bassin gauche (et inversement en fonction de la jambe croisée sur le dessus).
D’après une étude publiée dans le Journal of Clinical Nursing Trusted, croiser les jambes serait également mauvais pour la circulation sanguine avec une augmentation significative de la pression artérielle lorsque les jambes étaient croisées au niveau des genoux.

La position en W

Elle est adoptée par nombre d’enfants. Si elle est habituelle, invitez l’enfant à en changer car elle l’empêche de transférer son poids et de réaliser ce que les médecins appellent “la rotation du tronc”. Cette dernière est cruciale car elle apprend à l’enfant à se coordonner au niveau bilatéral. Les habilités motrices qui en découlent sont nécessaires pour s’équilibrer et se rattraper en cas de chutes. Lorsque les enfants sont assis en W, la coordination bilatérale est interrompue et les habilités motrices peuvent tarder à se développer. Elle peut également raccourcir et serrer les muscles de la hanche et de la jambe, pouvant gêner la marche et causer des douleurs pelviennes au cours de la croissance, entre autres.

Conseils

  • Adoptez une posture adaptée
  • Maintenez vos hanches, vos genoux et vos chevilles ouvertes à 90°
  • Maintenez vos genoux à la même hauteur que vos hanches, Vos chevilles doivent être placées dans l’axe des genoux ou devant ceux-ci mais pas derrière
  • Vos pieds doivent être à plat au sol ou sur un repose-pied
  • Le dossier de votre chaise doit bien maintenir votre dos droit
  • Garder votre tête la plus droite possible, en alignement avec votre colonne vertébrale
  • Étirez-vous régulièrement
  • Faites des pauses

– J Manipulative Physiol Ther, 2020 Jan;43(1):1-12; Association of Exposures to Seated Postures With Immediate Increases in Back Pain: A Systematic Review of Studies With Objectively Measured Sitting Time. Diana E De Carvalho, Katie de Luca, Martha Funabashi, Alexander Breen, Arnold Y L Wong, Melker S Johansson, Manuela L Ferreira, Michelle Swab, Gregory Neil Kawchuk, Jon Adams, Jan Hartvigsen

– J Phys Ther Sci. 2016 Nov; 28(11): 3162–3164; The effects of sitting with the right leg crossed on the trunk length and pelvic torsion of healthy individuals. Byung Joon Lee, PT, MSc, Hyun Gyu Cha, PT, PhD, and Wan Hee Lee, PT, PhD

– J Clin Nurs; 2020 May;19(9-10):1284-8. The effect of crossing legs on blood pressure in hypertensive patients. Rukiye Pinar, Siddika Ataalkin, Roger Watson

D'autres articles

Chiropracteur tahiti

Teiva Livine

Chiropracteur

 » Il est important de prendre soin de soi pour mieux prendre soin des autres « 

Teiva Livine

Mes recommandations
Good Regen Tahiti