Favoris

6 postures de yoga qui aggravent les douleurs lombaires

Il existe de nombreuses positions qui peuvent soulager les douleurs lombaires en yoga, mais aussi les aggraver si l’on ne protège pas l’intégrité du corps par une activation musculaire correcte. Voici les postures à éviter si vous n’êtes pas un pro du yoga ou encadré.

Le chameau

Cette posture est excellente à bien des égards, notamment pour soulager les douleurs lombaires, à condition d’être encadré par un professeur certifié de yoga. Dans la plupart des cas, on la déconseille car, souvent, les pratiquants se blessent encore plus au niveau des lombaires, comprenant mal où doit se situer l’effort musculaire. Elle est pourtant un excellent ouvreur de hanches, de poitrine, apporte confort et sérénité.

Les torsions

Généralement, les pratiquants entrent trop vite dans la torsion de la colonne vertébrale, venant augmenter les douleurs localisées. Ceci est dommage car, si on prend le temps d’écouter son corps, les torsions favorisent la flexibilité vertébrale, renforcent et tonifient les obliques, ouvrent les épaules, les hanches et le cou, nettoient également les organes internes.

Le pont

Cette inversion sur les mains requiert une bonne connaissance de son corps pour savoir jusqu’où aller dans la posture. Bien maîtrisée, elle étire l’avant du corps, ouvre la cage thoracique et le cœur tout en stimulant les glandes endocrines. Elle assouplit les muscles du dos et les abdominaux, renforce les bras et les poignets. De plus, elle a un très grand effet calmant sur la tête, apportant énergie et vitalité.

Le bateau

Assis sur les ischions (les os pointus des fesses), on trouve le point d’équilibre en renforçant la sangle abdominale et étirant le dos. Souvent, les pratiquants débutants enroulent trop le bassin, ce qui provoque une compression dans les lombaires et peut aggraver les douleurs dans cette région.

La chandelle

Nous connaissons tous cette posture pour l’avoir faite mainte et mainte fois étant enfant. Bien exécutée (le poids sur les épaules), elle calme le cerveau, soulage le stress et la dépression légère, stimule la thyroïde, la prostate et les abdominaux, améliore la digestion, étire les épaules et le cou, tonifie les jambes et les fesses, réduit la fatigue et les insomnies. Lorsque le poids du corps se trouve sur le cou, on se blesse aux cervicales ainsi qu’au dos de façon générale. La subluxation est rapidement là.

Pour conclure

Yoga veut dire “union”. Union du corps et de l’esprit, du souffle et du mouvement, de la matière et du spirituel… Le plus important est l’état d’esprit dans lequel on pratique le yoga. Laissez votre corps vous guider dans les postures qui lui font du bien, osez les ajuster pour trouver l’angle, l’intensité, la durée de l’étirement qui vous fait du bien. Soyez doux envers vous-mêmes, prenez le temps de comprendre les messages de votre corps, encore plus si vous recherchez l’effet thérapeutique de la discipline.

D'autres articles

Chiropracteur tahiti

Teiva Livine

Chiropracteur

 » Il est important de prendre soin de soi pour mieux prendre soin des autres « 

Teiva Livine

Mes recommandations
Good Regen Tahiti